• Bienvenue sur le site officiel de l'office Ivoirien du patrimoine culturel
  • Du 15 au 16 septembre 2016, se tiendra a l'OIPC un important atelier sur les stratégies de mobilisation de ressource additionnelles de l'OIPC
  • ATELIER SUR LES STRATÉGIES DE MOBILISATION DE RESSOURCES ADDITIONNELLES DE L’OFFICE IVOIRIEN DU PATRIMOINE CULTUREL
  • POUR LA PROTECTION ET LA VALORISATION DE NOTRE PATRIMOINE CULTUREL, REJOIGNEZ L'OFFICE IVOIRIEN DU PATRIMOINE CULTUREL
| Nombre de visites 137 129

Actualités

L’ECOLE DU PATRIMOINE AFRICAIN APPELLE A PRESERVER ET PROTEGER LES BIENS CULTURELS

Publiée le par | Vue 2093 fois

Dernière modification le

L'Ecole du patrimoine africain (EPA), basée à Porto-Novo, capitale politique du Bénin, invite la communauté internationale et africaine à se mobiliser en vue de préserver et de protéger le patrimoine en tous lieux et en toutes circonstances, annonce un communiqué publié mardi à Cotonou.

Selon ce communiqué, l'Ecole du patrimoine africain s'insurge contre la destruction des biens culturels en Afrique par les différents groupes terroristes, islamistes, djihadistes.

"On se souvient des profanations des mausolées de Saints à Tombouctou, classés au patrimoine mondial de l'UNESCO, perpétrées en mai 2012 par des groupes fondamentalistes d'Ansar-Dine, la destruction de plusieurs monuments , musées et sites lors du printemps arabe en Egypte, en Tunisie et en Libye", rappelle le même communiqué.

Selon cette même source, ces actes de destructions criminels sur le continent africain, loin de constituer des cas isolés s’inscrivent bien dans le plan dévastateur du patrimoine culturel à travers le monde, orchestré par les groupes islamistes ou djihadistes.

"Ces actes criminels qui entrainent la perte de certaines valeurs, dont celles de solidarité et de tolérance par les communautés, la perte d'un plan de la mémoire de l'humanité, la destruction du tissu social, constituent autant de sources d’inquiétude et de réflexion pour les professionnels du patrimoine, pour les hommes de culture, mais également pour les gouvernants, les forces de défenses et de sécurité", souligne la même source.

Publié sur abidjan.net le mercredi 13 mai 2015  |  Xinhua

Laisser un commentaire